MOTS DE BIENVENUE PRONONCES PAR S.E.M. ISMAIL HAKKI MUSA, AMBASSADEUR DE TURQUIE A BRUXELLES, A L’OCCASION DE LA PROJECTION A BRUXELLES DU FILM TURC « HAYDA BRE »

İsmail Hakkı MUSA 03.11.2011
Monsieur le Ministre,
Monsieur le Directeur,
Chers Invités,

N’étant arrivé à Bruxelles que depuis quelques jours en tant qu’Ambassadeur désigné de mon pays, je me réjouis de participer à ce Festival qui est également ma première activité publique dans le cadre de mes nouvelles fonctions.

Le cinéma est devenu, au fil des années, l’un des moyens par excellence de communication et de transmission de culture entre les peuples. J’estime que cet aspect, met particulièrement en relief l’importance de la projection d’un film de cinéma turc contemporain ce soir.

En Turquie, le cinéma a une longue histoire derrière lui. Il est apparu à Istanbul dès la fin du XIXème siècle et s’est développé dans les années 1920, animé par des personnes qui venaient dans leur majorité du milieu du théâtre.

Puis, entre 1950 et 1975, ce cinéma connaît un âge d’or. Ouvert à tous les genres, il devient une industrie prospère, touchant un vaste public et profitant de moyens accrus. Des studios voient le jour comme ceux de « Yesilçam », du nom d’une rue d’Istanbul où la majorité des producteurs avaient leur siège, devenus le symbole du cinéma commercial turc. Le rayonnement de ce cinéma atteint son apogée entre 1963 et 1975, période fertile illustrée par la fondation de la cinémathèque turque et par le développement du festival d’Istanbul.

Mais cet âge d’or prend fin sous l’effet conjugué de plusieurs facteurs : la désaffection du public qui se tourne vers la télévision, la déferlante des films hollywoodiens de basse catégorie qui s’ensuit et la situation politique du début des années 80.

Au début des années 1990, les films sont encore boudés par le public, mal distribués, pas soutenus. Malgré ce contexte difficile, la création reprend et s’affermit, particulièrement depuis les années 2000.

Il est, de fait, désormais possible de parler de maturité du cinéma turc. Après avoir traversé des périodes difficiles, ce dernier, poussé par toute une génération de réalisateurs, explore de nouveaux horizons. Au public qui le reçoit à l’étranger, il propose des œuvres étonnantes et stimulantes.

« Hayda Bre » est un film que je vais découvrir avec vous. Vu les échos et les prix que ce film a obtenus, j’espère que nous allons passer un bon moment, ensemble turcs et belges, et que nous nous connaîtrons un peu plus grâce à cet art magique qu’est le cinéma.

Merci de votre attention et bonne soirée.




Pazartesi - Cuma

09:00 - 13:00 / 14:00 - 18:00

Vize başvuruları için Başkonsolosluğun irtibat numarası +32 (2) 548 93 40